09 NOV.
2023

Sophrologie et Harcèlement

Haut Potentiel (Intellectuel), hypersensibilité, Troubles de l’apprentissage
Pathologie chronique, addictions et HARCELEMENT.
 

L’accompagnement des enfants victimes de harcèlement commence vers 7 ans (en fonction de sa maturité) et aux adolescents présentant :

  • Un Haut Potentiel (Intellectuel), pouvant être associé à un trouble DYS (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, …) secondaire,
  • Une ou des hypersensibilités.

Ces jeunes présentent souvent des caractéristiques spécifiques telles qu’une curiosité exacerbée, amenant un esprit critique précoce, un grand sens de l’humour (avec une maitrise précoce du second degré) associé à la capacité de mener à bien plusieurs activités en même temps et ont tendance à couper facilement la parole (ils toujours dans l’ « après »). Il donne donc, l’impression de ne pas écouter, d’être agité et dans la provocation. Ils montrent une imagination débordante, ouvrant une créativité précoce. Ils n’apprécient pas les activités répétitives, tandis que toutes les consignes doivent être clairement énoncées. L’environnement doit souvent argumenter en permanence le quotidien vécu, afin que l’enfant comprenne la cohérence et pertinence des propos. Ils sont en recherche constante de complexité, car tout leur semble évident : langage oral, vocabulaire (riche et précis), grande capacité de mémorisation … Ainsi, ils peuvent très rapidement s’ennuyer, montrer un état dépressif et refuser d’aller à l’école, de sortir.

Ils peuvent se montrer très observateur et silencieux, car ils ont besoin de savoir et de comprendre leur environnement. Ils peuvent se montrer perfectionnistes ou peu soigneux et manquer d’organisation dans leur quotidien, notamment scolaire. Pour cela, ils préfèrent travailler seuls.

  • Un trouble de l’apprentissage, et notamment des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, ce qui entraine des problèmes de concentration en classe. Ils présentent généralement un comportement agité, qui épuisent les parents et les enseignants.
  • Un syndrome d’Asperger ou surdouement, qui entraîne des troubles de la communication sociale, avec une incapacité à verbaliser les émotions (bien qu’elles soient ressenties et parfois de manière exacerbée et violente), des centres d’intérêt très prononcés (engendrant parfois un enfermement intellectuel ou des comportements répétitifs)
  • Un handicap : image corporelle, déficience motrice, …,
  • Une pathologie chronique : asthme, diabète, …

Ces enfants et ces adolescents ont le sentiment de se sentir différent, et sont fréquemment à la recherche de leur identité. Ils se posent très précocement des questions existentielles, notamment sur la vie, la mort, … Ils sont également plus réceptifs émotionnellement à leur environnement, qui peut s’avérer déstabilisant, source d’angoisse, et quelques fois, engendrer des phobies. Ils ont tendance à développer un sentiment d’insécurité, qui parfois émane de faits réels subis de manière répétitive : moqueries, taquineries, réflexions vexantes et même parfois blessantes, … et qui s’accentuent bien souvent avec l’utilisation des réseaux sociaux.

Une attention particulière est portée pour les adolescents, dont les changements physiques, physiologiques et sociaux sont importants. En effet, leurs capacités de jugement, de raisonnement et leur personnalité se développent. Ils s’appuient souvent sur leur intuition et ont besoin d’être rassurer, en montrant à certains moments, un besoin de reconnaissance ; une mésestime de soi ; une anxiété ; une désillusion face au monde qui les entoure ; une procrastination, mais pourtant font preuve d’un sens critique aiguisé ; d’une curiosité exacerbée, qui peuvent les conduire à devenir expert dans certaines matières

Les troubles qui apparaissent sont :

  • Des troubles du sommeil : endormissement difficile, réveils nocturnes, sensation de fatigue intense, …,
  • Une anxiété (liée ou non à la séparation, aux résultats scolaires, à la manière dont ils sont perçus par leur environnement et leur propres ressentis, …),
  • Une explosion émotionnelle auto ou hétéro agressive, en lien avec l’hypersensibilité et le fait que ces jeunes soient souvent des « éponges émotionnelles »,
  • Des troubles alimentaires soit dans la restriction ou dans l’excès,
  • Une attirance pour les addictions : jeux vidéo, drogues diverses, surconsommation médicamenteuse, alcool, sexe, …,
  • Un isolement social, un repli sur soi,
  • Des idées obsessionnelles, voire suicidaires,
  • Des auto agressions vis-à-vis d’eaux même comme les scarifications.

Pourquoi la Sophrologie peut aider ces jeunes ?

La Sophrologie permet de développer :

  • L’acuité sensorielle : pouvoir de discriminer la perception d’une stimulation, qui repose sur nos 7 sens : le toucher, le vestibulaire (balancements), le proprioceptif (tension ou décontraction musculaire), la vue, l’audition, l’olfaction et la gustation.
  • L’hyperesthésie : accentuation de la perception d’une stimulation, qui transforme la sensation en douleur.
  • L’hypersensibilité est un trait de caractère, qui suscite chez ces personnes des émotions vives et de les vivre de manière intense.
  • L’empathie : capacité de s’identifier à autrui dans ce qu’il ressent : elle peut être cognitive (comprendre les pensées, les sentiments et les motivations d’une autre personne, avec la capacité de se détacher émotionnellement tout en restant engagé intellectuellement)) ou affective (ressentir les émotions d’une autre personne).
  • L’intuition : capacité de capter une information immédiate et non raisonnée et qui donne la certitude de connaitre déjà les choses.
  • La capacité d’abstraction : capacité de l’esprit à créer et utiliser des concepts dans le raisonnement. Elle permet de catégoriser, de connaître, de comprendre, de juger et de raisonner.
  • La créativité : capacité à imaginer et à réaliser quelque chose de nouveau.
  • Les troubles de l’attention : incapacité à maintenir son attention, à terminer une consigne, à oublier fréquemment des choses importantes, … Elle est souvent associée à une hyperactivité motrice (agitation incessante) et à une impulsivité (difficulté à attendre).
  • Le manque de confiance en soi : ne pas avoir une vision réaliste de nos capacités, pour réaliser certaines tâches. Elle s’accomplie avec une attitude positive ; l’harmonie entre son corps et son esprit ; un sentiment de protection ; en reconsidérant un échec comme un obstacle qui nous permet d’avancer ; …
  • Un sentiment d’exclusion : mise à l’écart d’une personne ou d’un groupe, en raison d’un trop grand éloignement avec les représentations sociales, les normes et les règles dominant dans la société.
  • Le harcèlement : mode de persécution consistant à enchainer de façon répétée des paroles et/ou des agissements, qui affaiblissent la personne qui en est victime.
  • L’angoisse de mort : peur de la mort face aux dangers externes. La mort considérée en psychanalyse, représente les grands changements de notre existence, une perte de quelque chose : la naissance, l’adolescence, la vie sexuelle, …

Comment la Sophrologie peut aider ces jeunes ?

Nous travaillons sur :

  • L’ancrage au sol, pour développer la confiance en soi et l’estime de soi,
  • Le lâcher-prise corporel, pour mieux appréhender le lâcher-prise mental,
  • La prise de conscience de nos émotions, afin de les apprivoiser et de les utiliser à bon escient dans notre quotidien,
  • Le déploiement nos capacités, notre motivation et nos potentiels, … pour mieux s’élever,
  • Notre place dans le groupe (famille, école, loisirs, …), en construisant notre propre forteresse,
  • La protection de notre être, en prenant conscience de nos limites et d’encourager leurs expressions,
  • Nos capacités à être, à faire,
  • Nos valeurs, qui nous permettent d’être un être unique et précieux pour nous-même ainsi que pour notre environnement familial, social, scolaire, …
  • Notre projection dans le futur, vers une existence pleine de sens, que nous maîtrisons et appréhendons avec sérénité et sécurité.

Comment se passe l’accompagnement ?

Au premier rendez-vous

Je reçois le jeune avec son parent (celui qui a pris le rendez-vous) et nous discutons : de ce qui pose problème et de son apparition ; des besoins estimés par le parent et de ceux exprimés par le jeune ; des motivations de chacun (parent-jeune).

Lors de la mise en place du premier exercice

Le parent sort et attend dans la salle d’attente. Ce premier rendez-vous dure environ une heure et demi, pendant lequel, le parent devra, si besoin compléter un tableau. Pour les enfants présentant une DYS, un HP(I) ou un/des hypersensibilités, le parent devra se munir du bilan, afin d’orienter avec précision l’accompagnement.

Tarifs

  • Tarif du premier RDV (Durée environ 1h30) :  63 €.
  • Les séances suivantes (Durée entre 45 minutes et une heure) : 42 €.

Le protocole prévu varie de 5 à 10 séances, en fonction des besoins du jeune, de son investissement et de son entrainement à domicile.


 

En direct du blog

Ateliers Vacances Scolaires

Eveiller notre curiosité

Faire réfléchir votre enfant sur les questions existentielles, qu’il se pose :
Pourquoi, comment, de quelle manière, où, quand, …
et de donner du sens à ses apprentissages, à son existence.

 

Sophrologie et Harcèlement

Haut Potentiel (Intellectuel), hypersensibilité, Troubles de l’apprentissage
Pathologie chronique, addictions et HARCELEMENT.
 

La Sophrologie Caycédienne

La Sophrologie Caycédienne est à l’origine une école scientifique (1960), qui évoluera en Science de la conscience (1992), puis, elle deviendra progressivement, au fil des études et des découvertes, une nouvelle profession clinique et prophylactique, qui se spécialise dans la conquête des valeurs de l’existence.

Aujourd’hui, elle s’appuie sur la recherche des capacités et des grandes valeurs humaines.
 

Pédagogie Montessori pour les enfants de 7 à 10 ans

Cet accompagnement est proposé pour des enfants rencontrant des difficultés à l'école : haut potentiel intellectuel, ou ayant des difficultés de concentration, de compréhension et d'abstraction.

Pédagogie Montessori pour les enfants de 3 à 6 ans

Cet accompagnement est proposé pour les enfants ayant des difficultés scolaires, que ce soit au niveau de la concentration, de la compréhension et de ses relations aux autres (manque de confiance en soi), mais également dans les apprentissages : raisonnement, réflexion, … Il s’adresse à des enfants montrant des soucis d’acquisition en français (soit parce que l’abstraction est difficile ou présentant des DYS comme la dyslexie, la dysorthographie, …) ou en mathématiques (soit parce que la logique est laborieuse à mettre en place ou présentant des DYS comme la dyspraxie, …).

<

Publications récentes

Cabinet Céline RICARDO

Espace Santé
24 av. de soissons
02400 CHATEAU-THIERRY

06.12.24.04.65

Horaires

Sur rendez-vous
uniquement
 

 

 

Retrouvez nos vidéos
sur notre chaine Youtube.

Celine RICARDO

Master en
Sophrologie Caycédienne

Educatrice spécialisée

Formatrice indépendante
en Action de prévention

Nous contacter

Actualités Mentions légales Plan du site Articles du Blog Protection des données Plan d'accès Me contacter

Cabinet Céline RICARDO - Espace Santé 24 av. de soissons - 02400 CHATEAU-THIERRY
Tél. 06.12.24.04.65 - RCS : 519 551 600
© 2003-2024 Cabinet Céline RICARDO - Réalisation enovanet - 1 visiteur connecté.